Et bien là, c'est un grand coup de gueule !

Y en a marre des médias, des lobbys qui veulent anéantir l'automobile et avec elle, la vie de milliers de familles qui en vivent, qui en ont fait leur passion, qui se lèvent pour elle.

Je suis atterré par le manque de discernement des hommes politiques de tous bords qui ont les destinées nationales et de leurs experts qui rejoindront DAVOS prochainement à bord d'un des 1500 jets privés qui vont y atterrir.

Tout est mélangé, idiot et sous le dogme de la pensée unique.

Nombre de programmes municipaux vont sortir en intégrant cette pensée unique de la ville sans voiture car à défaut de véritable vision territoriale, il faudra bien être dans l'air du temps !

L'automobile serait la cause de tous les mots de la planète.

Avec 8% environ de la pollution produite en France l'automobile doit disparaître, des routes, des villes et de nos vies selon ces bruits de fond de plus en plus fréquents et forts.
Le problème c'est que le bruit fait écho en ce moment.
Pas une journée de répit pour l'automobile !

Elle doit muter en tout électrique...
ce qui est une absurdité pour nombre de scientifiques qui ont démontré le bilan carbone de l'extraction des métaux utilisés, l'impossibilité actuelle de recycler mais aussi de l'impossibilité à faire fonctionner un parc électrique dans sa globalité !

Depuis Paris on ne voit pas la province, la ruralité, les contraintes.
Depuis les sites de décisions, on ne doit pas vivre les départs en we ou en vacances, les déplacements pour aller rejoindre une famille éclatée, pour créer du lien social à travers les villages de nos campagnes, on ne doit se déplacer qu'à vélo ou à pied.

Au lieu de mobiliser la recherche
- pour réaliser des véhicules diesel propres (c'est tout à fait imaginable),
- pour réduire les véritables émissions
- qui proviennent des 90000 vols aériens quotidiens
- ou des 100000 paquebots qui sillonnent les mers,
- ou des industries de tous types
- ou encore de ces pays qui sont à l'origine d'une pollution importante qu'ils ne veulent pas remettre en cause ...
toutes ces sources qui fabriquent des polluants durables que l'on rejette dans les airs ou les océans.

Oui je suis pour une planète propre,
oui je fais des efforts chaque jour,
oui je respecte les écologistes qui ont su nous alerter
mais je ne peux rejoindre le rang de ceux qui ne veulent pas penser avec ouverture, avec recul, avec pluralité, avec respect de l'histoire, avec humanisme, avec liberté.

Et surtout je souhaite que l'on puisse préserver ce patrimoine industriel du 20 ème siècle qu'est l'automobile ancienne.

Ce texte intervient après trois rejets cette semaine de sponsoring ou de partenariat avec des partenaires historiques qui ont,
- pour l'un (club service de grande notoriété) la volonté de ne plus participer à des rallyes touristiques car ils sont polluants et contraires à leurs valeurs
- pour l'autre, une agence locale dont le siège au plus haut niveau,a déclaré qu'il ne fallait plus soutenir aucune activité pourraient nuire à sa politique d'image et de RSE et l'automobile est la première de ses cibles
et enfin pour le dernier, des volontés d'actions plus ciblées avant des élections ...

Avec de telles décisions, à notre petit niveau, c'est l'existence même de nos événements qui est menacée.

Nous venons de perdre plus de 10 000 euros de soutien pour le BOUCHON DE BLOIS qui a attiré en 2019, plus de 10 000 spectateurs gratuits le samedi, près de 5 000 le dimanche pour la Montée historique, qui a permis à certains commerçants de doubler leur chiffre d'affaires par rapport au même samedi de l'année antérieure etc ...

Je pense que si nous ne nous mobilisons pas sérieusement, massivement, nos manifestations vont disparaître faute de sponsors - car cette démarche va être contaminnatoire- nos voitures vont être bannies des villes et surement aussi des routes...

Il existe pourtant bien des hommes politiques intelligents qui se sont unis pour le 90 à l'heure, qui pensent que l'on peut mettre en place une écologie intelligente faite de proximité et de partage dans de nombreux domaines, qui oeuvrent pour permettre à tous de trouver un emploi en proximité, des produits en proximité, des services en proximité, des loisirs et du tourisme en proximité.

Vous êtes collectionneur,
Vous êtes concernés économiquement par l'automobile,
Vous êtes élus, maire, député, président de Département ou de région,
Nous avons besoin de vous,
Vous avez peut être besoin de nous !

Rejoignez VALVE à rétromobile,
Devenez ambassadeur de l'automobile ancienne en coeur de ville et dans nos campagnes.

Venez nous retrouver hall 3 Stand A041 / A042

MOBILISONS NOUS

Philippe PLANTIER - Président

Valve :"Villes Accueillant en Liberté les Véhicules d’Époque" protège et défend votre liberté de circulation en anciennes partout en France grâce au soutien actif des élus territoriaux

VALVE (Villes Accueillant en Liberté les Véhicules d'Epoque)

Déclaration à la préfecture du Loir et Cher le 20 juillet 2017 --  N° : W411004711

142 Rue Albert 1er 41000 BLOIS -- Tél : 0606 880 900

Président : Philippe Plantier

Hébergeur : Wix -- Wix.com Inc.
Adresse : 500 Terry A François Blvd San Francisco, CA 94158
Téléphone : +1 415-639-9034.